Manquer de sommeil... ça coûte cher! | Clinique Em Bien-ÊtreClinique Em Bien-Être
Writing an exam at university
L’HYPNOSE POUR SE PRÉPARER AUX EXAMENS
October 30, 2018
Junk-Food
SE DÉBARASSER DES ADDICTIONS ALIMENTAIRES
January 4, 2019
Show all

Manquer de sommeil… ça coûte cher!

Tired worker at table in office

L’alarme sonne le matin et vous avez l’impression de ne pas avoir fermé l’œil de la nuit.  Vous voyez défiler les heures sur le réveille-matin 1h, 2h, 3h, 4h et ainsi de suite? …. Vous appréhendez d’emblée que la journée risque d’être longue et pénible.  Vous êtes conscient(e) que vous serez probablement moins performant(e) que d’habitude.  Avez-vous idée à quel point le manque de sommeil peut vous coûter cher et très cher à votre employeur.  Vous n’êtes pas seul(e) dans cette situation.

Selon un sondage effectué en 2011 par le National Sleep Fondation, il a été démontré que les Américains avaient une relation difficile avec le sommeil.  Près du deux tiers des Américains disent que leur besoin en sommeil n’est pas comblé en semaine.   Près de la moitié ont indiqué vivre des problèmes de sommeil presque/ou toutes les nuits.  64,15% des adultes mentionnent dormir moins de 6 heures par nuit les jours de semaine. Selon les experts, un sommeil idéal se situe entre 7 et 9 heures par jour.

 

Le coût financier associé à la perte de productivité à cause du manque de sommeil :  2 280$ US par employé, ou 63,2 milliards pour les entreprises américaines.

 Time

 

Sous ce seuil, il y a des conséquences sur nos activités quotidiennes.  Les problèmes de sommeil peuvent, entre autres, avoir un impact important sur la vie professionnelle.  Cette incidence peut se traduire par une réduction de la productivité (souvent en matière de présentéisme), absentéisme et augmentation du risque d’accident de travail comparativement aux employés qui bénéficient d’un sommeil réparateur.  Les problèmes de sommeil peuvent affecter la performance des opérations courantes du travail, notamment dans l’augmentation du stress, la difficulté de concentration sur les tâches et l’harmonie entre collègues.  Ces conclusions sont directement issues d’une étude publiée en septembre 2010: Sleep disorders and work performance: findings from the 2008 National Sleep Foundation Sleep in America poll.  Celle-ci réfère à maintes recherches sur le sujet: (Daley et al., 2008Erman et al., 2008Godet‐Cayre et al., 2006Kleinman et al., 2009Leger et al., 2002, 2006Ozminkowski et al., 2007Walsh et al., 2007.

Prenez le temps d’observer les gens dans votre entourage professionnel. Je suis persuadé qu’en lisant ces lignes vous avez pensé à des collègues, des amis, des membres de votre famille.  Parfois, lorsque l’entreprise performe moins, les dirigeants remettent en question la formation, la communication et les politiques de l’entreprise.  Que se passerait-il si l’on s’attardait à l’humain en soi, qu’est-ce qui est sous-entendu par le manque de performance d’un individu?

“Il est commun pour les dirigeants et collègues de dire que le manque de concentration, de motivation, d’irritabilité et les mauvaises décisions sont causés par un mauvais entraînement ou à cause des politiques de l’entreprise.  La réponse pourrait être plus simple… le manque de sommeil. »

Wake-up Call : l’importance de l’organisation du sommeil

 

 

 

Young tired colleagues sitting in office coworking

Pourquoi le sommeil est important?

Les bienfaits d’un bon sommeil sont nombreux et ont un impact sur vos activités quotidiennes.  En voici quelques-uns :

 

  • Récupération physique, régénération;
  • Résistance aux maladies et aux infections;
  • Bonne énergie diurne, meilleure vigilance;
  • Équilibre mental, moins de stress et d’irritabilité;
  • Attention supérieure, mémoire plus fiable.

 

 

 

 

TRUCS CONSCIENTS POUR FAVORISER LE SOMMEIL

La relaxation mentale est probablement l’aspect le plus important à mettre en place pour favoriser le sommeil.  Il y a aussi différents gestes et habitudes à modifier pour vous aider à vous endormir plus rapidement et sur une plus longue période de temps.  Voici en quelques points les éléments à surveiller :

  • Couper la consommation de caféine, sucre, nicotine et alcool avant d’aller au lit. Vous pouvez remplacer cette habitude par un thé ou tisane décaféiné par exemple;
  • Faire du sport quelques heures avant de dormir, car une activité trop intense juste avant le coucher aura un effet négatif sur le sommeil; (1)
  • Éviter de trop manger au repas du soir et miser plutôt sur un souper léger ;
  • Créer une routine de sommeil : Essayez de vous coucher et de vous lever aux mêmes heures tous les jours;
  • Prendre un temps pour vous relaxer au moment de vous coucher par les techniques de respiration, la méditation ou l’autohypnose;
  • Retirer tous les appareils électroniques de la chambre à coucher;
  • Écrire sur une feuille ce que vous avez à faire le lendemain pour vous libérer l’esprit;
  • Limiter les bruits ambiants : Assurez-vous d’avoir un endroit le plus calme possible afin d’éviter que le sommeil soit interrompu;
  • Environnement propice au sommeil : Assurez-vous d’avoir un bon matelas, un bon oreiller et de la noirceur totale;
  • Lorsque les signes du sommeil arrivent : au dodo! (2) Le bâillement, le picotement des yeux, les paupières lourdes et la difficulté à se concentrer sont tous des signes que c’est le bon moment d’aller au lit.  Ne luttez surtout pas! Si vous vous couchez dès que les signes d’endormissement se font sentir, généralement en une dizaine de minutes vous serez hors service.  N’oubliez pas que si vous ratez le premier autobus, le 2erepassera seulement 90 minutes plus tard…

 

L’HYPNOSE, UN OUTIL MÉCONNU ET FORT

EFFICACE POUR MIEUX DORMIR

 

Parfois ce sont nos pensées qui se bousculent, notre « hamster » qui n’arrête pas de tourner, qui nous empêche de nous détendre et d’atteindre l’état de sommeil tant désiré. Au bout d’un moment, il peut arriver que l’on ait peur de ne pas s’endormir et cette inquiétude nous envahit de plus en plus.

L’hypnose peut vous aider à arrêter vos préoccupations et retrouver un sommeil réparateur. Avec l’autohypnose, en quelques minutes vous pourrez atteindre le sommeil. L’état d’hypnose est un état naturel, comme respirer, sans effet secondaire sur la santé.  Nous traversons l’état d’hypnose plusieurs fois par jour, comme par exemple lorsque vous êtes dans la lune, lorsque vous conduisez sur l’autoroute et que vous avez l’impression d’en avoir perdu un petit bout ou lorsque vous faites quelque chose qui vous passionne et que vous ne voyez pas le temps passer.

L’autohypnose

L’autohypnose est un outil fort utile pour vous aider à vous endormir et à avoir un sommeil plus profond. Il est possible de l’apprendre seul via les livres ou les médias sociaux, mais je vous conseille fortement de consulter un hypnothérapeute pour un apprentissage plus rapide, efficace et en profondeur.  Certaines personnes disent qu’elles ont essayé seules l’autohypnose et que ça n’a pas fonctionné.  C’est possible puisqu’il y a une multitude de façons d’explorer les techniques de l’hypnose.  J’ai un client qui m’a déjà dit : « J’ai été sur YouTube écouter un truc d’hypnose et je n’ai pas réussi ».  C’est possible! Il n’y a pas de relation de confiance puisque l’hypnotiseur ne vous parle pas directement et il ne vous connait pas.  Les mots qu’il utilise ne résonnent peut-être pas en vous.  Pour vivre une expérience d’hypnose, il faut vouloir vivre l’essai et surtout se sentir en confiance avec la personne qui nous guide.

De plus, c’est en expérimentant les différentes techniques que vous trouverez celle qui vous  conviendra le mieux.  Une option qui est toujours gagnante pour focaliser vers un état d’hypnose est d’utiliser la respiration. Dans le quotidien, parfois on est stressé et on a tendance à respirer par le haut du corps. Essayez de prendre quelques longues respirations/expirations abdominales, et c’est déjà un début pour atteindre un bon état de relaxation.  Pour accéder à l’état d’hypnose, une technique que j’apprécie est le 4-4-6. Vous inspirez par le nez pendant 4 secondes en gonflant votre abdomen, vous retenez 4 secondes et vous expirez par la bouche pendant 6 secondes.  Faites cet exercice trois fois consécutives pour amorcer la détente.  Vous ne serez pas en transe, mais vous serez plus détendu, ce qui vous aidera à vous endormir plus rapidement.

L’hypnose et l’autohypnose sont des états naturels. C’est quelque chose de technique qui s’apprend!  J’offre, entre autres, des formations individuelles et de groupe d’autohypnose. Si votre milieu de travail désire améliorer l’ambiance et la productivité, l’apprentissage de l’autohypnose est un outil génial.  Si vous avez des questions, communiquez avec moi.  Ce sera avec un grand plaisir que je vous apporterai toute mon aide. J’enseigne l’autohypnose en groupe ce qui est idéal pour votre organisation.

  1. Insomnie quand tu nous tiens, une méthode pour enfin dormir; Dr. Michel Dib -Les Édition J.Lyon 2013 p.63
  2. 10 minutes pour bien dormir, Anne Tardy – Editions Flammarion, Paris, 2007 pour le compte des Éditions Marabout p.28
 

L’alarme sonne le matin et vous avez l’impression de ne pas avoir fermé l’œil de la nuit.  Vous voyez défiler les heures sur le réveille-matin 1h, 2h, 3h, 4h et ainsi de suite? …. Vous appréhendez d’emblée que la journée risque d’être longue et pénible.  Vous êtes conscient(e) que vous serez probablement moins performant(e) que d’habitude.  Avez-vous idée à quel point le manque de sommeil peut vous coûter cher et très cher à votre employeur.  Vous n’êtes pas seul(e) dans cette situation.

Selon un sondage effectué en 2011 par le National Sleep Fondation, il a été démontré que les Américains avaient une relation difficile avec le sommeil.  Près du deux tiers des Américains disent que leur besoin en sommeil n’est pas comblé en semaine.   Près de la moitié ont indiqué vivre des problèmes de sommeil presque/ou toutes les nuits.  64,15% des adultes mentionnent dormir moins de 6 heures par nuit les jours de semaine. Selon les experts, un sommeil idéal se situe entre 7 et 9 heures par jour.

 

Le coût financier associé à la perte de productivité à cause du manque de sommeil :  2 280$ US par employé, ou 63,2 milliards pour les entreprises américaines.

 Time

 

Sous ce seuil, il y a des conséquences sur nos activités quotidiennes.  Les problèmes de sommeil peuvent, entre autres, avoir un impact important sur la vie professionnelle.  Cette incidence peut se traduire par une réduction de la productivité (souvent en matière de présentéisme), absentéisme et augmentation du risque d’accident de travail comparativement aux employés qui bénéficient d’un sommeil réparateur.  Les problèmes de sommeil peuvent affecter la performance des opérations courantes du travail, notamment dans l’augmentation du stress, la difficulté de concentration sur les tâches et l’harmonie entre collègues.  Ces conclusions sont directement issues d’une étude publiée en septembre 2010: Sleep disorders and work performance: findings from the 2008 National Sleep Foundation Sleep in America poll.  Celle-ci réfère à maintes recherches sur le sujet: (Daley et al., 2008Erman et al., 2008Godet‐Cayre et al., 2006Kleinman et al., 2009Leger et al., 2002, 2006Ozminkowski et al., 2007Walsh et al., 2007.

Prenez le temps d’observer les gens dans votre entourage professionnel. Je suis persuadé qu’en lisant ces lignes vous avez pensé à des collègues, des amis, des membres de votre famille.  Parfois, lorsque l’entreprise performe moins, les dirigeants remettent en question la formation, la communication et les politiques de l’entreprise.  Que se passerait-il si l’on s’attardait à l’humain en soi, qu’est-ce qui est sous-entendu par le manque de performance d’un individu?

“Il est commun pour les dirigeants et collègues de dire que le manque de concentration, de motivation, d’irritabilité et les mauvaises décisions sont causés par un mauvais entraînement ou à cause des politiques de l’entreprise.  La réponse pourrait être plus simple… le manque de sommeil. »

Wake-up Call : l’importance de l’organisation du sommeil

 

 

 

Young tired colleagues sitting in office coworking

Pourquoi le sommeil est important?

Les bienfaits d’un bon sommeil sont nombreux et ont un impact sur vos activités quotidiennes.  En voici quelques-uns :

 

  • Récupération physique, régénération;
  • Résistance aux maladies et aux infections;
  • Bonne énergie diurne, meilleure vigilance;
  • Équilibre mental, moins de stress et d’irritabilité;
  • Attention supérieure, mémoire plus fiable.

 

 

 

 

TRUCS CONSCIENTS POUR FAVORISER LE SOMMEIL

La relaxation mentale est probablement l’aspect le plus important à mettre en place pour favoriser le sommeil.  Il y a aussi différents gestes et habitudes à modifier pour vous aider à vous endormir plus rapidement et sur une plus longue période de temps.  Voici en quelques points les éléments à surveiller :

  • Couper la consommation de caféine, sucre, nicotine et alcool avant d’aller au lit. Vous pouvez remplacer cette habitude par un thé ou tisane décaféiné par exemple;
  • Faire du sport quelques heures avant de dormir, car une activité trop intense juste avant le coucher aura un effet négatif sur le sommeil; (1)
  • Éviter de trop manger au repas du soir et miser plutôt sur un souper léger ;
  • Créer une routine de sommeil : Essayez de vous coucher et de vous lever aux mêmes heures tous les jours;
  • Prendre un temps pour vous relaxer au moment de vous coucher par les techniques de respiration, la méditation ou l’autohypnose;
  • Retirer tous les appareils électroniques de la chambre à coucher;
  • Écrire sur une feuille ce que vous avez à faire le lendemain pour vous libérer l’esprit;
  • Limiter les bruits ambiants : Assurez-vous d’avoir un endroit le plus calme possible afin d’éviter que le sommeil soit interrompu;
  • Environnement propice au sommeil : Assurez-vous d’avoir un bon matelas, un bon oreiller et de la noirceur totale;
  • Lorsque les signes du sommeil arrivent : au dodo! (2) Le bâillement, le picotement des yeux, les paupières lourdes et la difficulté à se concentrer sont tous des signes que c’est le bon moment d’aller au lit.  Ne luttez surtout pas! Si vous vous couchez dès que les signes d’endormissement se font sentir, généralement en une dizaine de minutes vous serez hors service.  N’oubliez pas que si vous ratez le premier autobus, le 2erepassera seulement 90 minutes plus tard…

 

L’HYPNOSE, UN OUTIL MÉCONNU ET FORT

EFFICACE POUR MIEUX DORMIR

 

Parfois ce sont nos pensées qui se bousculent, notre « hamster » qui n’arrête pas de tourner, qui nous empêche de nous détendre et d’atteindre l’état de sommeil tant désiré. Au bout d’un moment, il peut arriver que l’on ait peur de ne pas s’endormir et cette inquiétude nous envahit de plus en plus.

L’hypnose peut vous aider à arrêter vos préoccupations et retrouver un sommeil réparateur. Avec l’autohypnose, en quelques minutes vous pourrez atteindre le sommeil. L’état d’hypnose est un état naturel, comme respirer, sans effet secondaire sur la santé.  Nous traversons l’état d’hypnose plusieurs fois par jour, comme par exemple lorsque vous êtes dans la lune, lorsque vous conduisez sur l’autoroute et que vous avez l’impression d’en avoir perdu un petit bout ou lorsque vous faites quelque chose qui vous passionne et que vous ne voyez pas le temps passer.

L’autohypnose

L’autohypnose est un outil fort utile pour vous aider à vous endormir et à avoir un sommeil plus profond. Il est possible de l’apprendre seul via les livres ou les médias sociaux, mais je vous conseille fortement de consulter un hypnothérapeute pour un apprentissage plus rapide, efficace et en profondeur.  Certaines personnes disent qu’elles ont essayé seules l’autohypnose et que ça n’a pas fonctionné.  C’est possible puisqu’il y a une multitude de façons d’explorer les techniques de l’hypnose.  J’ai un client qui m’a déjà dit : « J’ai été sur YouTube écouter un truc d’hypnose et je n’ai pas réussi ».  C’est possible! Il n’y a pas de relation de confiance puisque l’hypnotiseur ne vous parle pas directement et il ne vous connait pas.  Les mots qu’il utilise ne résonnent peut-être pas en vous.  Pour vivre une expérience d’hypnose, il faut vouloir vivre l’essai et surtout se sentir en confiance avec la personne qui nous guide.

De plus, c’est en expérimentant les différentes techniques que vous trouverez celle qui vous  conviendra le mieux.  Une option qui est toujours gagnante pour focaliser vers un état d’hypnose est d’utiliser la respiration. Dans le quotidien, parfois on est stressé et on a tendance à respirer par le haut du corps. Essayez de prendre quelques longues respirations/expirations abdominales, et c’est déjà un début pour atteindre un bon état de relaxation.  Pour accéder à l’état d’hypnose, une technique que j’apprécie est le 4-4-6. Vous inspirez par le nez pendant 4 secondes en gonflant votre abdomen, vous retenez 4 secondes et vous expirez par la bouche pendant 6 secondes.  Faites cet exercice trois fois consécutives pour amorcer la détente.  Vous ne serez pas en transe, mais vous serez plus détendu, ce qui vous aidera à vous endormir plus rapidement.

L’hypnose et l’autohypnose sont des états naturels. C’est quelque chose de technique qui s’apprend!  J’offre, entre autres, des formations individuelles et de groupe d’autohypnose. Si votre milieu de travail désire améliorer l’ambiance et la productivité, l’apprentissage de l’autohypnose est un outil génial.  Si vous avez des questions, communiquez avec moi.  Ce sera avec un grand plaisir que je vous apporterai toute mon aide. J’enseigne l’autohypnose en groupe ce qui est idéal pour votre organisation.

  1. Insomnie quand tu nous tiens, une méthode pour enfin dormir; Dr. Michel Dib -Les Édition J.Lyon 2013 p.63
  2. 10 minutes pour bien dormir, Anne Tardy – Editions Flammarion, Paris, 2007 pour le compte des Éditions Marabout p.28